Nous joindre »

Commotions cérébrales

« Retour

Les sports comportent leur lot de risques de blessures. Les commotions cérébrales représentent une des blessures les moins bien adressées lorsqu’elles surviennent. En effet, on ne peut pas voir une commotion cérébrale comme on peut voir une ecchymose ou un saignement. La base du diagnostic d’une commotion cérébrale se porte sur ce que l’athlète ressent et communique au professionnel de la santé.

Ainsi, il est difficile de détecter une commotion cérébrale si on ne questionne pas le sportif ou bien s’il omet lui-même, volontairement ou non, d’en parler à une personne qualifiée pour diagnostiquer une commotion cérébrale.

La commotion cérébrale survient lorsque le cerveau subit un dommage provoqué par un traumatisme. Suite à un impact contre le joueur, une accélération ou une décélération brusque du cerveau contre les parois de la boite crânienne provoquera l’apparition de la commotion. Il n’est pas nécessaire que l’impact soit porté à la tête pour générer la blessure.

Les physiothérapeutes sportifs D’Accès Physio ont la formation nécessaire pour déterminer si l’athlète a subit une commotion cérébrale. À l’aide de tests validés scientifiquement tel que le ‘‘SCAT-3’’, le physiothérapeute pourra objectiver l’évolution de la commotion cérébrale dans le temps. Il sera donc en mesure de gérer le retour au jeu de l’athlète blessé.

Un physiothérapeute formé dans la gestion des commotions cérébrales sera en mesure de déterminer la présence de signes neurologiques nécessitant le besoin de vous référer rapidement pour une prise en charge médicale avec un médecin. Ensuite, il est important de déterminer si le cou a subit des lésions lors de l’impact. En effet, certains symptômes de la commotion cérébrale peuvent être reproduits par des problèmes cervicaux. Ainsi, pour une guérison optimale, les physiothérapeutes D’Accès Physio pourront évaluer et traiter la région cervicale en plus d’aider l’athlète à bien gérer son retour au jeu post-commotion en toute sécurité.

Voici une liste des signes et symptômes d’une commotion cérébrale

  • Perte de connaissance
  • Nausées ou vomissements
  • Impression d’être « dans le brouillard»
  • Attaque ou convulsion
  • Vertiges
  • Difficulté à se concentrer
  • Amnésie
  • Troubles visuels
  • « Sensation de ne pas être bien »
  • Mal de tête
  • Problèmes d’équilibre
  • Troubles de mémoire
  • « Pression à la tête »
  • Sensibilité à la lumière
  • Fatigue ou manque d’énergie
  • Somnolence
  • Sensibilité au bruit
  • Irritabilité
  • Douleur au cou
  • Impression de ralentissement
  • Tristesse
  • Confusion
  • Émotivité
  • Nervosité ou anxiété

Chez Accès Physio, nous serons aussi en mesure de déterminer les différents diagnostics différentiels des signes et symptômes d’une commotion cérébrale.

Diagnostics différentiels :

  • Cervicalgie
  • Arthrose
  • Hernie discale
  • Problèmes de mâchoire
  • Instabilité ligamentaire cervicale
  • VPPB
  • Hypotension artérielle
  • Problèmes de l’artère vertébrale
  • Compression radiculaire
  • Compression nerf crânien
  • Compression moelle épinière

En conclusion, le physiothérapeute sportif de chez Accès Physio saura vous guider dans la réadaptation d’une commotion cérébrale vers un retour au jeu plus sécuritaire.

MXO | agence totale