Nous joindre »

Problèmes membres inférieurs

« Retour

Syndrome fémoro-patellaire ou fémoro-rotulien/tendinite du genou/ syndrome de la bandelette

Le syndrome fémoro-patellaire est un problème multifactoriel provoquant une défaillance au niveau de la mécanique de la rotule. Lors des mouvements répétés des membres inférieurs, la rotule subira des stress et des contraintes qui provoqueront une irritation et des douleurs à moyen et long terme. Ces douleurs seront habituellement ressenties au niveau de la face antérieure du genou.

 

Facteurs contributifs

  • Faiblesses musculaires et mauvais contrôle moteur
  • Mauvais alignement des membres inférieurs
  • Diminution de la mobilité articulaire et de la souplesse
  • Dysfonction de la mécanique du pied
  • Positionnement inadéquat de la rotule
  • Autre anomalie de la biomécanique globale (bassin, hanche, dos…)

 

Physiothérapie

Le physiothérapeute sera en mesure d’identifier les facteurs contributifs au syndrome fémoro-patellaire. Il analysera votre posture, votre mobilité et votre contrôle musculaire. Il pourra ensuite favoriser une meilleure biomécanique de la rotule permettant une diminution progressive de vos douleurs à l’aide de divers outils : 

  • Thérapie manuelle
  • Programme d’exercices
  • Modalités thérapeutiques
  • Conseils posturaux
  • Conseils pour vos activités
  • Taping, etc…

 

 

L’entorse de la cheville

Vous trouverez, dans chaque clinique Accès Physio, des professionnels de la santé à l’écoute de vos besoins. Les physiothérapeutes d’Accès Physio ont tous la formation nécessaire pour traiter le syndrome fémoro-patellaire et les pathologies associées telles que :

  • Entorse ligamentaire
  • Déchirures méniscales
  • Tendinites
  • Arthrose
  • Luxation de la rotule

 

L’entorse de cheville est une blessure fréquente. Par définition, une entorse fait référence à une atteinte à un ligament. Un mouvement excessif de deux os au  site d’une articulation peut occasionner un étirement plus ou moins important des ligaments qui ont le rôle de stabiliser cette articulation.

Suite au traumatisme, un processus inflammatoire est enclenché. Tel que ci-haut décrit, il est possible de voir de l’œdème (enflure) se développer. De plus, assez rapidement, la mobilité et la force musculaire seront affectées par la douleur. Les jours qui suivent, l’ankylose articulaire peut s’installer. Ainsi, de véritables raideurs seront présentes aux mouvements de la cheville. Il est à noter que le traumatisme et l’inflammation affecteront également l’équilibre sur la cheville blessée en inhibant les récepteurs nerveux présents autour de l’articulation qui ont comme rôle de monitorer et contrôler la position et le mouvement. On parle ici de la proprioception. Il est donc primordial d’adresser ces atteintes pour viser une récupération complète et minimiser les séquelles.

 

Grades d’entorse et temps de guérison

L’entorse de grade I, implique un étirement sans déchirure des fibres ligamentaires. La douleur, l’enflure et les limitations fonctionnelles sont alors de légères à modérées. Le temps de récupération varie en général de 2 à 4 semaines.

L’entorse de grade II, implique la déchirure partielle de certaines fibres ligamentaires alors que le grade III, suggère une déchirure complète. Le grade II amène douleur, enflure, perte de mobilité, perte fonctionnelle et instabilité articulaire de façon plus ou moins sévère dépendant du pourcentage de fibres déchirées.  Le temps de guérison est très variable et peut prendre plusieurs mois. Le grade III amène beaucoup d’instabilité à l’articulation et peut même être accompagné d’une fracture. La guérison peut prendre de 6 à 12 mois.

 

Le traitement

Chez Accès Physio, nos physiothérapeutes évalueront l’état de votre cheville au premier rendez-vous et établiront ensuite un plan de traitement spécifique axé sur les problèmes notés. Nos physiothérapeutes auront recours, en premier lieu, à des modalités antalgiques pour aider à réduire l’inflammation et la douleur. Un «taping» de support peut également être fait pour aider la guérison en phase aiguë. Par la suite, des mobilisations articulaires et un programme adapté d’exercices de renforcement musculaire et de proprioception (équilibre) seront mis en place et progressés selon l’évolution de la guérison.

 

Consultez rapidement

Les gens négligent souvent de consulter chez Accès Physio pour le traitement des entorses à la cheville. Particulièrement chez les jeunes, on note malheureusement un processus d’entorse à répétitions parce que le premier épisode n’a pas été pris en charge en physiothérapie du sport.

Il est conseillé de consulter votre physiothérapeute Accès Physio dans les premiers jours suivant une entorse.

MXO | agence totale