La gestion des blessures au Hockey

1 septembre 2022

La gestion des blessures au Hockey

Des blessures surviennent souvent lors de la pratique du hockey. En présence d’une lésion musculosquelettique, les tissus saignent, créent de l’œdème et de la douleur. Ceci est relié au mécanisme inflammatoire qui se met en branle. Lorsqu’un athlète se blesse, vous vous demandez peut-être quelle est l’intervention de première ligne à effectuer afin de minimiser l’impact de la blessure. La prise en charge recommandée par les intervenants en médecine du sport implique quatre étapes simples. Celles-ci peuvent être mémorisées à l’aide de l’acronyme R.I.C.E. Les voici : Étape 1 Repos Arrêt du sport, immobilisation au besoin. Cette étape permet d’éviter d’aggraver la blessure. Étape 2 Ice (glace) Refroidir la zone blessée de façon à diminuer la douleur et l’œdème. Permet de prévenir la mort cellulaire des tissus environnants. Appliquer des glaçons dans un linge humide directement sur la peau pendant 15 à 20 minutes. Étape 3 Compression À l’aide d’un pansement compressif. Il est conseillé d’utiliser un bandage élastique qui doit toujours être appliqué des extrémités vers le cœur. Cela minimise l’impact de l’inflammation relié à la blessure en limitant la propagation. La compression permet également de maintenir une certaine pression sur les vaisseaux sanguins et à ralentir ainsi le saignement. Étape 4 Élévation Élever le membre, idéalement plus haut que le cœur. Ceci a pour effet de : 1- Diminuer la pression exercée au niveau des vaisseaux sanguins, ce qui aide à ralentir le saignement. 2- Permettre un meilleur retour veineux et un meilleur drainage de la région blessée. Ces étapes sont la base d’une intervention de première ligne en soin d’urgence. En cas de blessure, consultez les professionnels d’Accès Physio puisqu’ils possèdent l’expertise pour favoriser un retour au jeu rapide et sécuritaire.


Les maux de dos au Hockey

Le hockey est un sport impliquant un haut risque d’impacts à grande vitesse. 90% des blessures au hockey résultent d’un impact contre le joueur. Ces impacts peuvent induire des blessures dont celles au dos. Les maux de dos limitent les performances du joueur et peuvent éventuellement mener à un arrêt complet du sport.


Les maux de dos au hockey peuvent survenir selon différents mécanismes de blessures. Une mise en échec ou une chute peuvent créer une blessure par compression, cisaillement ou torsion vertébrale et costale. Les mouvements de patinage et de lancer répétés peuvent occasionner des blessures de surutilisation. Dans tous ces cas, le physiothérapeute pourra identifier les différentes structures atteintes, évaluer les déficiences physiques, établir un plan de traitement et guider le retour au jeu.


Un retour au jeu suite à un mal de dos se doit d’être progressé adéquatement. Le retour progressif peut inclure un entrainement hors glace ou un échauffement sur glace évoluant vers une pratique complète puis vers une partie à 100%. Nos physiothérapeutes sauront vous guider avec les bons exercices et une progression sécuritaire. ‘’ Il faut être en forme pour jouer au hockey et non jouer au hockey pour se mettre en forme ‘’.


La prise en charge du physiothérapeute comporte plusieurs aspects, notamment, la gestion des douleurs, de la mobilité articulaire, de la force et de la souplesse musculaire et de l’atteinte aux nerfs. De plus, le physiothérapeute a un rôle déterminant à titre éducatif et préventif autant au niveau de la pathologie que des conséquences d’un retour au jeu trop hâtif.


Il est important de mentionner que dans le cas d’une blessure plus grave, le physiothérapeute saura l’identifier et référer pour un suivi médical afin de passer davantage de tests diagnostiques. Dans la majorité des cas, le traitement conservateur (physiothérapie) est préféré au traitement chirurgical étant donné l’efficacité de la physiothérapie dans le traitement des maux de dos et les risques associés à une chirurgie.


Bref, les hockeyeurs souffrent souvent de maux de dos et ont tendance à négliger d’en prendre soin. C’est pourquoi nous recommandons une prise en charge rapide en physiothérapie. Les physiothérapeutes de chez Accès Physio, de par leur expertise, peuvent améliorer la condition des joueurs de hockey et ainsi leur permettre de livrer une performance optimale et sécuritaire.


Les blessures à l’aine au Hockey

Les douleurs à l’aine sont fréquemment rencontrées chez le joueur de hockey. En effet 12-13% des joueurs les ressentiront durant une saison. L’origine des blessures à l’aine est complexe à identifier car les causes sont multiples. Il est important de retenir que ces blessures présentent un risque élevé de récidives et de chronicité si adressées tardivement (après plus de trois mois). Les blessures à l’aine surviennent principalement lors d’une accélération, lors des mouvements de rotation et des changements de direction brusques.


Pour les blessures musculo-squelettiques et celles de compensation biomécanique, votre physiothérapeute sportif Accès Physio est le professionnel de choix pour le traitement de la blessure à l’aine.

Cependant, certaines blessures sont plutôt d’ordre médical et nécessiteront l’intervention d’un médecin spécialiste. Par exemple : une hernie inguinal (chirurgien abdominal), une lésion ou une déchirure interne à la hanche (chirurgien orthopédiste), une déchirure des muscles abdominaux (chirurgien abdominal), etc.


En prévention des blessures inguinales, un programme d’entraînement pré-saison supervisé par un professionnel a démontré de bons résultats. Notre approche proactive préconise les concepts clés suivants :


Souplesse

Une bonne souplesse permet une mobilité complète des articulations, une force musculaire accrue et une «compétence» musculaire amplifiée.


Équilibre entre les groupes musculaires (ratio de force)

Cela permet une décélération/accélération des mouvements de façon optimale et sécuritaire. Il est démontré scientifiquement que les adducteurs doivent atteindre 80% de la force des abducteurs (fessiers).


Synchronisation musculaire (core activation)

L’activation de la chaîne abdominale profonde, synchronisée aux mouvements complexes des membres inférieurs, assure performance et efficacité.


Une fois la blessure survenue, le physiothérapeute sportif est en mesure de bien comprendre les forces impliquées au hockey, d’identifier les déficiences physiques et de les résoudre. Votre physiothérapeute Accès Physio procédera à l’évaluation de la blessure, posera un diagnostic en physiothérapie et établira un plan de traitement orienté sur les causes du problème. Vous serez conseillé pour un retour au jeu rapide et sécuritaire!


Si les douleurs perdurent ou s’intensifient, il est conseillé de consulter un médecin pour éliminer toute problématique sérieuse.

À lire aussi